Tubage

Le principe du tubage consiste à introduire un tuyau neuf dans une canalisation existante. Le tubage peut être étanche, consolidant ou auto-structurant, avec ou sans espace annulaire. AXEO TP maîtrise plusieurs techniques spéciales telles que les procédés de tubage simple, le RollDown, le Subline ou encore le Tubage dit en Oméga.

  • Tubage étanche : lorsque la conduite existante est mécaniquement solide mais comporte des fuites (aux joints par exemple).
  • Tubage consolidant : lorsque le tubage participe à l’amélioration de la structure de la conduite existante.
  • Tubage auto-structurant : lorsque le tubage reprend complètement les contraintes structurelles et hydrauliques.

TUBAGE AVEC ESPACE ANNULAIRE ET SANS ESPACE ANNULAIRE

AXEO TP étudie et dimensionne au cas par cas la solution adaptée aux problèmes rencontrés. Chaque étude permet également de définir au plus juste les encombrements, les plannings et les facteurs de sécurité.

  • Tubage avec espace annulaire (ou simple) : lorsque le diamètre extérieur du tube neuf est inférieur au diamètre intérieur de la conduite à tuber.
  • Tubage sans espace annulaire : lorsque le diamètre extérieur du tube est égal au diamètre intérieur de la conduite à tuber.

LE TUBAGE SIMPLE

Cette solution est applicable pour toutes les gammes de diamètre et peut être auto-structurante. Un puits d’introduction et un puits de tirage sont réalisés de part et d'autre du tronçon à tuber. Les tuyaux neufs (PEHD, fonte, PRV, etc.) sont assemblés en amont du tronçon ou en fond de fouille puis introduits dans la canalisation existante à l’aide d’un treuil.

Principe du tubage simple

LE PROCEDE ROLLDOWN (tubage sans espace annulaire avec un tube PEHD)

Une fois les tubes soudés, le tuyau PE pénètre dans la machine ROLLDOWN, constituée de rouleaux concentriques, avant d’être introduit dans la canalisation existante. Ces galets permettent de réduire le diamètre du tube, facilitant ainsi sa mise en oeuvre notamment en limitant les efforts de tirage et les frottements. Après introduction, le tube est rempli d’eau à température ambiante. La mise en pression lui permet de retrouver son diamètre initial. Cette solution est applicable du diamètre 100 au diamètre 500 mm et peut être auto-structurante.

LE PROCEDE SUBLINE (tubage sans espace annulaire avec un tube PEHD)

Une fois soudé, le tube est plié en forme de U et introduit dans la conduite suivant le même principe que le tubage simple. Une fois en place, on procède à sa réversion en le remplissant d’eau sous pression. Cette technique peut s’appliquer du diamètre 75 au diamètre 1600 mm. Elle peut être considérée comme auto-structurante pour les petits diamètres et consolidante pour les grands.

LE TUBAGE EN « OMEGA »

Le tube polyéthylène est livré en touret sur chantier prédéformé en « oméga ». Il est tiré dans la canalisation à l’aide d’un treuil. Une fois en place, il est mis sous pression d’air chaud, ce qui va permettre au tuyau de reprendre sa forme circulaire initiale et de se plaquer sur la conduite à réhabiliter.

Cette technique est applicable du diamètre 100 au diamètre 400 mm, elle est considérée comme structurante dans les petits diamètres et consolidante dans les grands.